Version PDF

Infectiologie

29 avr 2020

Co-infection grippe/SARS-CoV-2 : un facteur de gravité ?

Olivier Chabot, Paris

Ding Q et al. The clinical characteristics of pneumonia patients co-infected with 2019 novel coronavirus and influenza virus in Wuhan, China. J Med Virol 2020 Mar 20.

L’épidémie de COVID-19 est arrivée en même temps que celle de la grippe. Y a-t-il eu des co-infections virus de la grippe/SARS-CoV-2 ? Nous pouvons nous demander si cette co-infection ne serait pas une cause d’aggravation de la maladie. Ce point n’a pas été vraiment étudié, du moins en Europe. Une étude chinoise a cherché ces co-infections et leurs conséquences pulmonaires. Sur 115 patients infectés par le SARS-CoV-2 et hospitalisés pour pneumopathie, seulement 5 avaient également une infection grippale (3 grippes A et 2 B). Chez ces patients les symptômes du début de la maladie étaient ceux classiquement décrits : fièvre (5 patients), toux (5), essoufflement (5), obstruction nasale (3), pharyngite (3), myalgie (2), fatigue (2), céphalées (2) et expectoration (2). Les durées d’hospitalisation variaient de 14 à 30 jours. Pendant l’évolution de la pneumopathie, les principales complications étaient : syndrome de détresse (SDRA) (1 patient), lésion hépatique aiguë (3) et diarrhée (2). Aucun de ces patients n’a été admis en soins intensifs et il n’y a pas eu de décès. Sur ce faible échantillon, il est difficile de généraliser des conclusions. Il semblerait que les co-infections ne soient pas nombreuses et ne soient pas responsables de cas plus graves. En France la couverture vaccinale antigrippale, plutôt bonne cette année, a pu éviter des co-infections, mais il est possible qu’au début de l’épidémie de COVID-19 nombreux cas aient été étiquetés à tort « grippe ».

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité