Version PDF

Infectiologie

18 mai 2020

COVID-19 chez les nouveau-nés : ce qu’il faut savoir

La rédaction

Une vingtaine de cas de COVID-19 ont été rapportés chez des nouveau-nés issus de mères infectées par le SARS-CoV-2, en particulier en Chine(1), en notant toutefois qu’il existe un doute quant à l’utilisation de même(s) patient(s) dans différentes publications. Dans la majorité des cas les enfants testés n’ont pas présenté de signe de gravité, ils peuvent être asymptomatiques ou avoir une fièvre, une toux, parfois des vomissements, voire une hypotonie.

Une observation a rapporté le cas d’un bébé iranien âgé de 15 jours se présentant en détresse respiratoire aiguë et avec des marbrures(2), qui s’est rapidement amélioré en réanimation sous oxygène, antibiothérapie (vancomycine 10 mg/kg/8h et amikacine (10 mg/kg/8 h) et traitement antiviral (oseltamivir 3 mg/kg/12 h). Dans une autre étude de cas, un enfant né par césarienne à 31 SA et 2 jours a également présenté une détresse respiratoire avec une pneumopathie confirmée à la radiographie de thorax, mais dans un contexte de suspicion de sepsis par un Enterobacter avec des hémocultures positives, une leucocytose, une thrombopénie et une coagulopathie(3). L’évolution a été favorable sous ventilation non invasive, caféine et antibiotiques, mais les auteurs soulignent que, malgré une rtPCR positive pour le SARS-CoV-2, l’état de l’enfant peut être attribué à de multiples causes : prématurité, asphyxie, sepsis. Un dernier cas sur lequel nous possédons pratiquement aucune information est celui d’un prématuré né à 22 SA qui est décédé en Louisiane tandis que sa mère a été placée sous respirateur. Statut sérologique Au total le pronostic des nouveau-nés ayant un COVID-19 confirmé par rtPCR sur un prélèvement pharyngé est bon, mais il faut penser à les dépister en cas de positivité de la mère. Malgré quelques cas douteux mal documentés, rien ne permet aujourd’hui d’affirmer une transmission verticale du SARS-CoV-2, les prélèvements de liquide amniotique, placenta et sang du cordon étant systématiquement négatifs lorsqu’ils sont documentés(4). Dans une lettre adressée au JAMA le 26 mars, une équipe chinoise a précisé le statut sérologique d’enfants issus de 6 mères présentant un COVID-19 positives avec symptomatologie évocatrice, rtPCR positive et images significatives au scanner(5). Des tests sérologiques ont été disponibles en Chine au mois de février avec, selon les auteurs, une sensibilité et une spécificité de 88,2 % et 99 % respectivement pour les IgM et de 97,8 % et 97,9 % pour les IgG. Les accouchements ont été réalisés par césarienne et les enfants ont été immédiatement isolés. Tous les nouveau-nés avaient une rtPCR négative et des hémocultures sans trace de virus. En revanche tous avaient des anticorps dans leur sérum et des taux d’interleukine-6 (IL-6) élevés. Deux d’entre eux présentaient à la fois des IgG et des IgM. Si les IgG sont passivement transmises de la mère à l’enfant à partir de la fin du second semestre, les IgM ne suivent habituellement pas cette voie du fait qu’il s’agit de macromolécules plus complexes et plus grosses. Les auteurs ne s’expliquent pas cette présence et soulignent que des éléments manquent dans ces observations, en particulier des prélèvements du cordon, du placenta et du liquide amniotique. D’autres études sont nécessaires pour préciser ce dernier point. G. L. Références 1. Zhu H et al. Clinical analysis of 10 neonates born to mothers with 2019-nCovid pneumonia. Transl Pediatr 2010 ; 9(1) : 51-60. http://tp.amegroups.com/article/view/35919/28105 ; Chen H et al. Clinical characteristics and intrauterine vertical transmission potential of Covid-19 in nine pregnant women: a retrospective of medical records. Lancet 2020 ; 395(10266) : 809-15. https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S0140-6736%2820%2930360-3 2. Aghdam MK et al. Novel coronavirus in a 15-day-old neonate with clinical signs of sepsis, a case report. Infectious Diseases 2020 ; 0(0) : 1-3. DOI: 10.1080/23744235.2020.1747634 3. Zeng L et al. Neonatal early-infection with SRAS-CoV-2 in 33 neonates born to mother with Covid-19 in Wuhan, China. JAMA Pediatr 2020 ; 30 mars, doi:10.1001/jamapediatrics.2020.0059 4. Centre de référence sur le Agents Thératogènes (CRAT), Covid-19 - infection au coronavirus SARS-CoV-2. https://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=1099 5. Zeng H et al. Antibodies in infants born to mothers with Covid-19 pneumonia. JAMA publié en ligne le 26 mars, doi:10.1001/jama.2020.4861

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité