Version PDF

Nouveau-né

19 nov 2021

Peut-on reconnaître cliniquement une Covid-19 chez un petit nourrisson fébrile ?

Jean-Marc RETBI
Peut-on reconnaître cliniquement une Covid-19 chez un petit nourrisson fébrile ?

Chez un petit nourrisson qui présente des symptômes tels que de la fièvre, une infection bactérienne grave (pyélonéphrite, septicémie, méningite) est évoquée en priorité, mais d’autres diagnostics sont possibles, notamment une Covid-19 dans le contexte épidémique actuel. Y a-t-il des éléments cliniques susceptibles d’orienter vers une Covid-19 ?

M Paret et coll. ont revu les dossiers médicaux informatisés de 148 nourrissons de < 90 jours, admis dans quatre services hospitaliers de New-York (USA) durant les neuf premiers mois de l’épidémie de Covid-19 - du 15 mars au 15 décembre 2020 - pour le bilan et l’antibiothérapie empirique d’une infection bactérienne grave potentielle, et chez lesquels des prélèvements ont été réalisés dans le nasopharynx pour rechercher le SARS-CoV-2 par RT-PCR. A l’admission, les nourrissons étaient âgés de 25 ± 22 j et près de deux tiers (94/148) étaient fébriles. Le SARS-CoV-2 a été détecté dans le nasopharynx de 15 % d’entre eux (22/148). Comme on pouvait le prévoir, le taux de positivité de la recherche de SARS-CoV-2 a varié en fonction du niveau de la circulation du virus dans la ville de New-York. Il a été dix fois plus élevé pendant les 3 mois de forte circulation (≥ 5 % de prélèvements positifs dans la population, en moyenne glissante sur 7 jours) que pendant les 6 mois de faible circulation (31 % versus 3 %, respectivement ; p <0,001). Une fièvre « nue » le plus souvent Les nourrissons contaminés par le SARS-CoV-2 présentaient le plus souvent une fièvre (20/22, 91 %), « nue » dans la majorité des cas (13/20, 59 %). Aucun n’avait de pathologie préexistante. Deux ont été admis dans une unité de soins intensifs et un à été ventilé mécaniquement. Tous ont survécu. Ces nourrissons ont été comparés aux nourrissons non contaminés. Qu’elle porte sur l’ensemble des nourrissons ou seulement sur les nourrissons fébriles, la comparaison donne des résultats similaires. Un contact avec une personne atteinte de Covid-19 est aussi fréquent chez les nourrissons négatifs que chez les nourrissons positifs pour le SARS-CoV-2 (29/126 versus 6/22, respectivement ; p = 0,75). Le nombre moyen de globules blancs, le nombre médian de polynucléaires neutrophiles, le nombre médian de lymphocytes et le taux médian de CRP sont plus bas chez les nourrissons positifs que chez les nourrissons négatifs pour le SARS-CoV-2, mais on ne peut pas déterminer des valeurs permettant de séparer les deux groupes de nourrissons. Les images pulmonaires ne sont pas différentes entre les deux groupes de nourrissons. On ne peut donc se baser ni sur les examens biologiques ni sur la radio du thorax pour décider de faire une recherche de SARS-CoV-2 ou pas. Mais faire la distinction est impossible Une infection par le SARS-CoV-2 n’exclut pas une co-infection virale ou bactérienne, même si c’est une éventualité rare. Trois nourrissons contaminés par le SARS-CoV-2 avaient aussi une hémoculture positive et un quatrième un examen cytobactériologique des urines positif. Il faut donc faire des prélèvements bactériologiques aux petits nourrissons fébriles quel que soit leur statut vis-à-vis du SARS-CoV-2. Au total, il ne paraît pas possible de reconnaître cliniquement une infection à SARS-CoV-2 chez des petits nourrissons hospitalisés pour une fièvre ou d’autres symptômes imposant un bilan infectieux. Le risque d’infection à SARS-CoV-2 dépend, toutefois, du niveau de circulation du coronavirus dans la population. Les auteurs suggèrent de mener des études similaires dans des services d’Urgences Pédiatriques et en pédiatrie ambulatoire. Il serait alors intéressant de rajouter la procalcitonine dans le bilan biologique.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité