Version PDF

Obstétrique

Publié le 14 fév 2022Lecture 3 min

Covid en cours de grossesse : davantage de pré-éclampsies

Charles VANGEENDERHUYSEN, Saint Martin
Covid en cours de grossesse : davantage de pré-éclampsies

Selon une métanalyse menée en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Amérique Latine, la contraction de la Covid-19 pendant la grossesse expose les femmes à un sur-risque de pré-éclampsie. Notamment si elles ont présenté une forme symptomatique de la maladie. 

De nombreuses études ont démontré l'association entre infections virales et risque de pré-éclampsie. Plusieurs mécanismes physiopathologiques ont été évoqués : effets directs des agents infectieux sur la fonction placentaire et les parois artérielles, artériopathie déciduale, phénomènes inflammatoires avec ischémie utéro-placentaire, réponse inflammatoire systémique. Le but de ce travail était d'examiner la relation entre l'infection à SARS-CoV-2 au cours de la grossesse et le risque de pré-éclampsie. Il s'agit d'une revue systématique avec méta-analyse. La revue de la littérature a été faite à partir des sources classiques y compris les manuscrits en pré-impression ainsi que les comptes rendus de conférences sur la période s'étendant du 1er décembre 2019 au 31 mars 2021. Ont été prises en considération les études observationnelles mesurant l'association entre l'infection à SARS-CoV-2 au cours de la grossesse et la prééclampsie avec estimation du risque (Odds ratio, OR) et intervalle de confiance à 95 % (IC95). Le résultat principal était la pré-éclampsie. Les résultats secondaires distinguaient la prééclampsie selon son degré de sévérité, l'éclampsie et le Hellp Syndrome. Une augmentation de 69 % de la fréquence des pré-éclampsies Au total, 28 études réunissaient les critères d'inclusion, 14 en Amérique du Nord, 6 en Europe, 5 en Asie et 2 en Amérique Latine, la dernière concernant 18 pays ; 790 954 femmes enceintes étaient incluses, parmi lesquelles 15 524 présentaient une infection au SARS-CoV-2. La méta-analyse montre que le risque de développer une pré-éclampsie est significativement plus élevé en cas d'infection : 7,0 % vs 4,8 % ; OR = 1,62 ; IC95 : 1,45-1,82 ; p < 0,00001 ; I2 = 17 %. Après ajustement, le résultat reste significatif : OR = 1,58 ; IC95 : 1,39-1,80 ; p < 0,0001 ; I2 = 0 % (11 études, 756 661 femmes). On ne note aucune différence concernant les pré-éclampsies modérées (OR = 1,25 : IC95 : 0,81 – 1,93 ; p = 0,31). En revanche, il existe une augmentation significative des pré-éclampsies sévères (OR = 1,76 ; IC95 : 1,18-2,63 ; p = 0,006), des éclampsies (OR = 1,97 ; IC95 : 1,01-3,84 ; p = 0,048) et des Hellp Syndromes (OR = 2,10 ; IC95 : 1,48-2,97 ; p < 0,0001). L'augmentation de fréquence de pré-éclampsie s'observe aussi bien en cas d'infection asymptomatique que symptomatique. Toutefois, elle est plus importante en cas de maladie symptomatique (OR = 2,11 ; IC95 : 159-2,81 vs OR = 1,59 ; IC95 : 1,21-2,10). Le délai médian entre le diagnostic de l'infection et l'apparition de la pré-éclampsie a été précisé dans une seule étude : 3,8 semaines. Enfin, le risque de pré-éclampsie est de 2,88 lorsque l'infection est diagnostiquée avant 32 semaines d'aménorrhée, et de 2,74 quand le diagnostic est posé après 32 SA. Les auteurs estiment que ces résultats apportent clairement la preuve d'une association entre la Covid et l'apparition d'une pr-ééclampsie, mais une association ne signifie pas qu'il existe un lien de causalité. Ils défendent néanmoins cette hypothèse du fait d'un effet-dose (les patientes symptomatiques ont un risque plus important que les autres, ce qui corrobore les données d'autres études récentes), de la temporalité entre l'apparition de l'infection et la survenue de la pré-éclampsie, et du mécanisme physiopathologique impliquant les altérations du système rénine-angiotensine.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité